ELISE VINCENT

Retour

Ten days of Art

Ten days of art, photographies numériques, 2019 © Elise Vincent La galerie d'images présente le travail de création effectué par Elise Vincent du 1er au 10 mars 2019, lors de sa participation à la résidence d'artistes en ligne "Ten days of Art" du magazine londonien "Murze". Objectif pour les participants : produire chaque jour une ou plusieurs œuvres et documenter autant que possible son processus créatif. Elise réalise au total 27 photographies. Certaines sont diffusées dans un diaporama... Ten days of art, photographies numériques, 2019 © Elise Vincent

La galerie d'images présente le travail de création effectué par Elise Vincent du 1er au 10 mars 2019, lors de sa participation à la résidence d'artistes en ligne "Ten days of Art" du magazine londonien "Murze".

Objectif pour les participants : produire chaque jour une ou plusieurs œuvres et documenter autant que possible son processus créatif. Elise réalise au total 27 photographies. Certaines sont diffusées dans un diaporama sur le site de la revue.
"Hippopotamus" a été publiée dans la revue "Murze" n°5 en avril 2019.

Certaines sont ensuite associées aux thématiques d'expositions individuelles de l'artiste : Vol à dos d'abeille et Territoires secrets.

Vol à dos d'abeille

Imaginez-vous dans la peau d’un personnage de quelques centimètres de haut et plongez au ras du sol pour découvrir la vie qui s’y déroule. Demandez-vous d’abord où votre voyage commence : dans la végétation tropicale, dans une forêt de merisiers ou au fond de votre jardin ? Quelles créatures allez-vous rencontrer ? Quels paysages allez-vous parcourir ?

À travers une série de photographies tantôt abstraites tantôt végétales, Elise Vincent nous invite à la recherche de la nature dans tout ce qu’elle a de plus imperceptible – l’infiniment petit, minuscule, précieux.

Et précieux, ce n’est pas peu dire lorsque l’on sait que 40 % des espèces d’insectes à travers le monde sont en déclin continu depuis 30 ans.

Apprécions la nature qui nous environne dans tout ce qu’elle a de plus vivant et vibrant. Prenons conscience de son existence parfois invisible et de l’impact que nous pouvons avoir sur elle.

Vol à dos d’abeille se veut un espace – celui de l’imaginaire – sans danger, où hommes et insectes se rencontrent sans se faire défaut l’un à l’autre.

Territoires secrets

Dans cette série, la couleur bleu domine, faisant écho à l’eau qui irrigue et imprègne tout ce qu’elle environne. Elle nous invite à nous laisser porter d’une photographie à la suivante comme on navigue d’une terre à une autre...

S’arrêter un instant pour écouter le ressac des vagues sur le rivage (The Shore), regarder les fleurs qui éclosent à minuit (Arum in the night) et reprendre sa route la tête chargée d’images et de sensations.

Des profondeurs des abîmes à la clarté du ciel, le mouvement est constant comme le fil de nos idées. Il est encore des lieux non découverts, jalousement gardés ou inexplorés, un monde de mystère fait de lieux communs et de territoires secrets.

Vous avez un avis sur cette galerie d’œuvres ? Laissez un commentaire !


Créé avec Artmajeur