ELISE VINCENT

Journal de bord

Mon échelle - Un texte d'Antonio

Ajouté le 1 avr. 2020

Il était un confinement… 

J'ai lu le message d'Elise alors que j'étais dans mon jardin (eh oui, certains confinés ont plus de chance que d'autres) vers 23h, essayant désespérément d'observer la comète Atlas, et les idées sont venues en mode "cerveau de Tonio", c'est à dire vite, fort et en désordre… Mais il y en avait plein, comme les étoiles dans le ciel à ce moment-là : un premier ancrage dans le présent, celui du confinement, mais aussi le présent universel, celui des grands moments, ceux qu'on arrive à vivre parce qu'on est là en même temps que l'univers dans toute sa globalité : la vie, l'espace, le temps et surtout l'échelle. Celle des grandeurs. 


J'ai pensé tout de suite à la série de photographies d'Elise Space Odyssey et son vaisseau caché. Je vous l'ai dit, j'étais là ! 

Le parallèle entre la comète et le Coronavirus m'a immédiatement frappé. J'ai pensé à la taille de la comète et à la taille du Covid-19.

Cette cohabitation entre Atlas, la pandémie, et moi, venait créer de la réalité existante, alors qu'invisible. À l'heure de la consécration de la réalité virtuelle, comment peut-on se limiter au simple sens pour prétendre recréer une réalité ? Comment adapter le passage de la comète et la diffusion du Virus et ses dommages avec simplement un casque sur la tête et des écouteurs dans les oreilles ? Nous sommes limités par la dimension palpable de notre monde, aux "5 sens" du terme. Ce confinement est une réalité, le Covid est une réalité et Atlas est une réalité. Mais nous avons chacun besoin de notre vaisseau caché pour les trouver, les vivre. 


“Ne touchez pas le Covid-19 !”

En voilà un geste barrière efficace. Mais pour le comprendre, il faudrait accepter cette part du monde qui dépasse nos 5 sens, et ça, c'est compliqué. 


Comment pouvais-je passer des heures à chercher quelque chose d'aussi grand qu'une comète sans la trouver ? Et comment quelque chose d'aussi petit que le virus pouvait-il avoir un tel impact sur le monde ? Si une comète de la taille du Covid frappait la terre, où que le Virus faisait la même taille que la comète Atlas, le problème ne se poserait pas. C'est donc bien une histoire d'échelle. En fait, en tant qu'être humain, je suis la référence de tout. C'est moi le menuisier qui ai construit cette échelle. 

Finalement, on ne peut pas être infiniment grand ni infiniment petit quand on est tout seul ! 

C'est une vraie leçon de réalité ! 

Celle des choses qui nous dépassent, celle des choses qui font battre notre cœur plus rapidement, ou au contraire qui l'arrêtent. 

Celle des soirées ordinaires comme j'en ai vécu plein (seul dans le noir avec mon télescope) avec celles des soirées exceptionnelles où je n'ai pas le droit de sortir de chez moi. Comme si le haut et le bas de l'échelle se rejoignaient, qu'elle devenait une roue de hamster, que le Covid-19 infectait la comète…Quel piètre menuisier je suis ! 

J'ai été très étonné en lisant des articles sur le confinement : les gens recommencent à cuisiner, les parents vont pouvoir passer du temps avec les enfants, "lisez !" nous a dit notre président… 


Mais que sommes-nous devenus ? 

Comment a-t-on pu oublier que passer du temps en famille, jouer, lire, se régaler plutôt que de se nourrir sont les bases de notre vie d'animal social ?

Et on les redécouvre dans notre isolement. 

Comme c'est paradoxal ! 

Heureusement que les autres sont là quand je suis seul ! Je ne m'imagine pas lire les livres que j'ai écrit, écouter la musique que j'ai composé, jouer aux jeux que j'ai inventés, et tout ça pendant sûrement 6 semaines : PUTAIN C'EST CHIANT ! 


Ne soyons pas trop prétentieux en espérant que cette pandémie changera le monde. Nous sommes le monde. Alors changez-vous si vous en avez l'envie. 

Personnellement, je vais essayer de faire de mon monde une échelle plus petite et plus solide, histoire de me sentir plus proche des deux extrémités. 

Mais plus de roue de hamster, j'ai été assez confiné comme ça. 


Ce texte est pour moi un nouvel ancrage, dans le présent du confinement. L'écrire et le partager sont les outils de construction de ma nouvelle échelle. Ancrez-vous, ça fait un bien fou ! 


Ça a commencé vite, fort et en désordre. 

Ça se termine en prenant le temps, doucement et… un peu mieux rangé. 


Antonio. 


Inspiré de la photo Vaisseau caché dans la galerie Space Odyssey


Participez à votre tour à l'appel à textes en cliquant ici

Lire la suite

Là où tout s'arrête ! - Un texte de Jessie

Ajouté le 30 mars 2020

Après tant... de patience et d'indulgence. La fée se présente à ceux qui la meurtrissent en profondeur et la bafouent depuis bien trop longtemps.

Désormais elle se pose en guerrier pour défendre sa richesse et l'intégrité de tous ses hôtes piétinés, bafoués, niés. Eux pourtant si précieux ne sont plus considérés.
Eux gardiens de communications secrètes qui disent l'Essence... de Vie... d'Amour !
Le temps de la catharsis est venu. Alors l'Homme comprendra-t-il que sa puissance et sa domination sont illusions ?
Maintenant arrivée l'aire nouvelle; La Communion... avec Elle; Mère accueillante, porteuse, nourricière...
Cessons de vivre comme chien et chat ! Il est temps de gratitude !


Jessie

Inspiré de la photo Là où tout s'arrête


Participez à votre tour à l'appel à textes en cliquant ici

Lire la suite

Annulation 85e Salon des Beaux-Arts de Choisy-le-Roi

Ajouté le 29 mars 2020

En raison de l'épidémie du COVID-19 et des mesures de confinement qui en découlent, le 85e Salon des Beaux-Arts de Choisy-le-Roi auquel je devais participer du 18 au 28 avril 2020 est annulé.

Il se peut que l'événement soit reporté à un autre moment de l'année.

L'équipe organisatrice statuera sur la question dès qu'elle sera en mesure de se réunir.

L'éventuel report sera bien sûr mentionné dans l'agenda, le cas échéant.


board-1647322-1920.jpg


Tandis que nous sommes confinés pendant quelques semaines encore et que le climat ambiant est chargé à forte raison, d'inquiétude, j'invite les auteurs amateurs et confirmés à partager un moment d'écriture en répondant à l'appel à textes que j'ai lancé, pour le plaisir d'écrire et de partager son texte.

Toutes les informations juste ici

Lire la suite

Appel à textes - Art et écriture - Il était un confinement

Ajouté le 27 mars 2020

Artiste visuel dont l’univers repose majoritairement sur l’abstraction et l’onirisme, je m’intéresse à la narrativité des images, aux récits individuels qui peuvent surgir devant une œuvre et au développement de l’imaginaire du spectateur.

En cette période de confinement où le temps s’égrène parfois lentement et où la peur de l’épidémie peut nuire à notre paix intérieure et à notre créativité, je lance un appel à textes pour le plaisir d’écrire et partager nos textes.

cahier-lignes-enseignant-reconnaissance-image-blog.png


Thème de l'appel à textes

Poésie, nouvelles, textes courts, bande dessinée ou encore calligraphie… 

Toutes formes. Tous genres. 

Ecrivez un texte librement inspiré d’une ou plusieurs des photos présentées sur mon site www.elisevincent.net.

Le point de départ peut être l’image-même, un titre, une partie de présentation ou encore une impression générale sur son travail.

Plus de 200 visuels réalisés entre 2007 et 2020 sont répertoriés dans les galeries Space Odyssey, Ten days of art, Particules imaginaires, Traces du sacré, Au fil de…, La Croisée des chemins, Crystallise, La Citadelle des ondes.


Publication des textes

Les propositions reçues seront publiées au fur et à mesure sur la partie « Journal de bord » (blog) du site www.elisevincent.net et j'en ferai la promotion sur mes réseaux sociaux.


Pour participer

Envoyez-moi vos propositions à elisevincent.photographie(at)gmail.com


- En précisant ce qui vous a inspiré au départ

- En indiquant vos éventuels site et réseaux sociaux 

- En joignant votre nom ou pseudonyme et quelques lignes de présentation de vous


Précisions

Le nombre de propositions n’est pas limité, tant qu’elles répondent toutes au présent appel à textes. 

Pas de texte déjà existant !

Les textes les plus longs pourront faire l’objet d’une publication en plusieurs fois.

Merci cependant de ne pas dépasser 10 pages.

L'appel est valable jusqu'au 15 mai.

Un top 5 des textes sera établi.
Plusieurs lots à remporter parmi lesquels des livres, des goodies et une oeuvre originale.

Tous les textes sont les bienvenus, que vous soyez auteur amateur ou confirmé.


Autorisation de diffusion

En participant, vous m'autorisez à publier numériquement vos textes et d’éventuels extraits, dans le respect de votre droit d’auteur, sur mon site et mes réseaux sociaux Pinterest, LinkedIn et Instagram dont voici les liens :

www.elisevincent.net

https://www.instagram.com/elisevincent.photo/

https://www.pinterest.fr/elisevincentphotographie/

https://fr.linkedin.com/in/elisevincentkledechan

 

Communication sur vos supports web

Mes visuels sont bien sûr soumis au droit d’auteur. 

Je suis par ailleurs représentée par l’ADAGP. 

Si vous avez envie de communiquer sur votre texte en diffusant l’un de mes visuels sur vos supports web, merci de me contacter au préalable à l'adresse email indiquée plus haut pour recevoir le visuel et connaître les informations à créditer.

Lire la suite

Coronavirus - restons chez nous !

Ajouté le 27 mars 2020

En cette période d'épidémie, j'ai une grande pensée pour tous les proches des victimes du covid-19 qui se comptent désormais en milliers.

Je tiens à exprimer toute ma gratitude et mon soutien aux personnels soignants ainsi qu'aux personnes qui continuent de travailler dans d'autres secteurs.

En France et dans tous les autres pays touchés : courage à tous !

Et pour nous autres confinés à domicile, qu'est-ce que quelques semaines ou quelques mois dans une vie ? 

Restons chez nous ! Et permettons ainsi à notre petit niveau d'endiguer la propagation du virus.


5e7e122537836_pansy-3401542-1920.jpg


Si vous pouvez/voulez faire plus :

- l'Assitance publique - Hôpitaux de Paris AP-HP a créé un fond d'urgence pour lequel les dons sont les bienvenus https://fondationrechercheaphp.fr/ 

- si vous êtes étudiant ou retraité de médecine, vous pouvez prêter main forte aux équipes en place en vous rapprochant des hôpitaux

- devenez volontaire sur https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/

- Participez depuis votre fenêtre au rendez-vous quotidien de 20h en applaudissant les personnels soignants.

- Participez à l'une des collectes portées par des organsimes ou personnalités

Lire la suite

Annulation des événements Art Shopping et exposition Jeunes Talents

Ajouté le 27 mars 2020

En raison de l'épidémie du Covid 19 qui touche dûrement le pays et des décisions du gouvernement prises en conséquences, le salon Artshopping auquel je devais participer en avril à Paris a été annulé.

De même, l'exposition collective Jeunes Talents 15-30 ans à l'Espace d'art contemporain 361° d'Aix en Provence, initialement prévue du 4 au 29 mars a été suspendue après 15 jours de présentation au public.

L'équipe présente cependant tour à tour les artistes exposants sur son compte Instagram @espace_361 sous l'intitulé "L'artiste du jour".


espace-361-presentation-elise-vincent.jpg


Merci à Alexia de l'espace 361° pour le texte de présentation qu'elle a rédigé :

Elise Vincent est photographe du monde onirique et du réel. Elle capture des environnements naturels qu’elle viendra par la suite modifier numériquement. 

Dès lors, un jeu de dualité se crée : réalité et onirisme, naturel et logiciel, mais aussi contraste et couleur.

Elise Vincent fait resurgir l’abstraction de l’image et rapporte ainsi une évolution plus picturale de l’oeuvre. Le spectateur est invité à déambuler dans son propre imaginaire, l’invitant à se saisir de ses émotions pour percevoir l’oeuvre.

La matière se réinvente sous la déformation. C’est une manière, finalement, pour Elise Vincent de construire et déconstruire à l’infini, pour qu’en cela résulte une poésie visuelle et des réflexions sur le conscient et le sensible.

Des œuvres exposées jusqu’au 29 mars à 361° Espace d’Art Contemporain, et à découvrir et apprécier sur https://www.elisevincent.net/. 

Lire la suite

Exposition collective à Aix en Provence en mars 2020

Ajouté le 17 févr. 2020

jt-2020-mars.jpg


Je rejoins la 6e édition de l'exposition collective Jeunes Talents 15-30 ans du 4 au 29 mars 2020 à l'Espace d'art contemporain 361° à Aix en Provence

aux côtés de 15 artistes

Ambre Ls / Sconse / Marika Eugene / Blandine Hélary / Vito / Camille Bonopera / Juliette Wirth / Albert / Milexaux / Clément Herrmann / Pennelli / Ilo / Valentin Hartmann / EatBox / Hélène Roselier-Aragon

Espace 361°
2 rue de l’Annonciade
13100 – Aix en Provence

http://espace361.com/

Horaires

Du lundi au jeudi : 11h - 19h
Vendredi et samedi : 11h - 20h

Vernissage le samedi 7 mars à 19h

Lire la suite

Retrouvez-moi à Art Capital 2020 du 12 au 16 février

Ajouté le 28 janv. 2020

5e4adfe1d0237_art-capital-2020-affiche.jpg


Deux de mes photographies seront présentées du 12 au 16 février 2020 sous la nef du Grand Palais à Paris à l'occasion du Salon des Indépendants - Art Capital.

2000 artistes à découvrir en sillonnant les allées des quatre salons artistiques historiques que sont Le Salon des Artistes Français, Le Salon des Artistes Indépendants, Comparaisons et Le Salon du Dessin et de la Peinture à l’eau.

Ouvert au public du Mercredi 12 au Dimanche 16 février 2020
Mercredi 12, Vendredi 14, Dimanche 16 Février de : 11h à 20h
Jeudi 13, Samedi 15 Février de : 11h à 21h.

Plein tarif : 16 euros

Tarif réduit : 8 euros 

Réserver

Lire la suite

Joyeux Noël !

Ajouté le 25 déc. 2019

christmas-3666644-1920.jpg

Hohoho !

Joyeux Noël à tous et bonnes fêtes de fin d'année !

Lire la suite

Parution de la revue L'Ampoule hors-série n°6

Ajouté le 15 déc. 2019

5deb719ed48ac_ob-62929d-couverture-l-ampoule-hs-6.jpg


Ma photographie Black spider (2007) parait dans la revue L'Ampoule, hors-série n°6, des éditions de l'Abat-jour.

Suite à un appel lancé par la rédaction, Laurence Chaudouët propose un texte dans le registre fantastique inspiré de cette image. :-)

"Laurence Chaudouët est née en 1959 à Melun. Elle écrit depuis le début de l’adolescence, des nouvelles, des romans, des poèmes, et quelques essais. Après des études de Lettres et de Philosophie, et quelques années de petits boulots, elle passe le CAPES de Lettres Modernes, et enseigne une quinzaine d’années en Lycée. Peu après, elle se reconvertit en tant  que professeur documentaliste. Elle publie ses premières poésies en 1987 dans la revue « Vivre en poésie » de Jean-Pierre Rosnay. Son premier roman, Le roman de Petra, est paru en 2010, aux éditions Kirographaires. Suit aux éditions du Net un recueil de nouvelles, Le voisin, en 2013. 

On peut lire ses poésies dans plusieurs revues Voix d’encre, Comme en poésie, Décharge, et, aux éditions Eldebé, dans le recueil Le cœur étranger, poèmes et tableaux."

Au sommaire de ce 98 pages au format A4 :

des textes de Sylvain Barbé, Sébastien Chagny, Laurence Chaudouët, Claire Corniquet, Antonin Crenn, Fabrice Décamps, Marianne Duforeau, Roland Goeller, Cédric Harlé, Yves Letort, Nicolas Liau, Martin Lichtenberg, Dominique Louyot, Céline Maltère, Barbara Marshall, Benoit Patris, Lancelot Sablon, Raphaël Sarlin-Joly, Antonin de Sèze et Éric Vial-Bonacci ; 

et des illustrations de Céline Brun-Picard, Christiania, Manon Dejoux, Khalid El Morabethi, Mickaël Feugray, Sophie Jaffro, Pierre Lansac, Armelle Le Golvan, Olivier Léger, Florent Lucéa, Arnaud Martin, Joëlle Nominé, Audrey Quittet, Adrien Ramos, Patrick Sirot, Nathalie Sougnoux, Bruno Toffano, Élise Vincent et Wood. 

En vente sur le site des éditions de l'Abat-jour : 12 euros

Lire la suite
La place de marché des arts
Créé avec Artmajeur